Le Syndrome d’Orphée • Récital théâtralisé

Quand Orphée entreprend une psychanalyse pour comprendre enfin la raison qui l’a poussé à se retourner à son retour des Enfers, et à perdre son Eurydice, il prend le risque de découvrir des vérités qui pourraient se révéler inconfortables…
Mais est-il bien chez un psychanalyste ?…

Création en juin 2019, au Midsummer Festival d’Hardelot (50′)

Note d’intention

Orphée, cette figure qui a inspiré tellement de musiciens, de compositeurs, d’artistes, est au cœur de ce spectacle qui permet à un public de tout âge d’entendre raconter ce mythe sous une forme particulière et ludique.
De nombreuses pièces, essentiellement du XVIIème et XVIIIème siècle (avec également une incursion au XXIème siècle) s’entremêlent pour faire entendre quelques-unes des plus belles pages de musiques composées sur ce thème, tout en retraçant l’histoire d’Orphée et en se promenant dans les esthétiques, les époques, les langues et les pays.
En même temps, est dressé par un psychologue à demi-fou le portrait d’Orphée, brassant des questions sur le sens de ses actions, sur son fameux prétendu voyage en Enfer, et bien sûr son impossibilité à ne pas regarder Eurydice.
Alliant poésie et humour, musique et théâtre, ce spectacle vous fera vivre la féerie d’un enfer.

Le spectacle est un récital théâtralisé d’une durée d’une heure, articulant autour d’une séance d’Orphée chez le psychanalyste des pièces du répertoire baroque (certaines très connues, d’autres moins, d’autres encore jusqu’à présent méconnues) traitant du mythe d’Orphée.

Avec

Marc Mauillon (baryton) ou Elodie Fonnard (soprano) Orphée
Emmanuel Ménard le psy, comédien
Yoko Kawakubo violon
Myriam Rignol viole de gambe
Julien Wolfs clavecin

Programme

Jean-Baptiste Lully
Ballet des Muses, LWV 32 (1666)
Matthew Locke
Orpheus with his Lute, de Henry VIII, pièce de Davenant, d’après Shakespeare (1663)
Georg Philipp Telemann
Die wunderbare Beständigkeit der Liebe oder Orpheus TWV.21 (1726)
Claudio Monteverdi
L’Orfeo, favola in musica SV.318 (Venise, 1609)
Alessandro Scarlatti
L’Orfeo H.173
Louis-Nicolas Clérambault
Orphée
Louis Lully
Orphée, Marche des Ombres criminelles
Marc-Antoine Charpentier
La Descente d’Orphée aux Enfers H.488
Nicolas Racot de Grandval
Orphée, Cantate avec Simphonie (1729)
Yoju-Mi Kawori
オルフェオ (Orfeo)
Jean-Philippe Rameau
Orphée, Cantate (1721)
Claudio Monteverdi
Orfeo
Johann Gottlieb Graun
Orfeo, tragedia per musica (1752)
Jean-Baptiste Lully
Ballet des Muses LWV 32 (1666)