Jeune Public • Blanche-Neige et les Sept Notes

Chassée par sa belle-mère du palais royal de son père, Blanche-Neige va découvrir auprès des sept nains la magie des sept notes. Chacun lui racontera l’histoire de sa note et de sa vie, les raisons de son caractère et de sa couleur, comme autant de petites légendes qui viendront sonner toutes les notes de la gamme…

Chaque nain est associé à une tonalité, utilisant pour cela les écrits de trois compositeurs illustres : Marc-Antoine Charpentier (1636-1704), Règles de Composition, Johann Mattheson (1681-1764), Das Neu-eröffnete Orchestre, et Christian Friedrich Daniel Schubart (1739-1791), Ideen zu einer Ästhetik der Tonkunst.

Do Majeur / Simplet : « Parfaitement pur. Innocence, naïveté. » (Schubart)
Ré Majeur / Joyeux : « Joyeux. » (Charpentier)
Mi Majeur / Atchoum : « Allegresse bruyante » (Schubart)
Fa mineur / Timide : « Peur du cœur. Doute » (Mattheson)
Sol mineur / Prof : « Sérieux et magnifique » (Charpentier)
La mineur / Dormeur : « Tranquille, invitant même au sommeil. » (Mattheson)
Si Majeur / Grincheux : « Caractère contrariant, dur et désagréable » (Mattheson)

Inspirée probablement de la vie de Maria Sophia Margaretha Catharina d’Erthal, la fille du grand bailli de l’Électorat de Mayence à Lohr née au début du XVIIIéme siècle en Allemagne, l’histoire de Blanche-Neige a été déclinée de multiples façons. C’est cette fois-ci une approche musicale que nous vous en proposons, où les mots dialoguent avec les notes pour nous mener au cœur de l’intrigue et de la musique.

Programme

Extraits d’œuvres de
Marin Maris (1656-1728)
Jean-Philippe Rameau (1683-1764)
Johann Sebastian Bach (1685-1750)
Georg Philipp Telemann (1681-1767)
François Couperin (1668-1733).

Avec

Céline Barbarin comédienne
Yoko Kawakubo violon
Myriam Rignol viole de gambe
Julien Wolfs clavecin